S’il n’est pas imposé par la réglementation locale, votre ravalement de façade est le plus souvent motivé par deux raisons principales.

  • Réparer l’étanchéité ou l’imperméabilisation de la façade,
  • Embellir la façade, soit par la rénovation, soit par l’ajout d’un élément de type bardage.

La nature des travaux va donc en premier lieu dépendre des matériaux mis en œuvre : on ne procède de la même façon à la rénovation d’une façade de maison ancienne et au bardage d’un immeuble moderne.
Le béton, par exemple, se révèle résistant mais sensible aux infiltrations. La brique isole bien, dure dans le temps, mais souffre quand elle est exposée à des taux d’humidité importants. Les façades parisiennes en plâtre exigent des soins et des compétences particuliers tout comme la pierre de taille.
Pour déterminer les bonnes options, le professionnel va prendre en compte à la fois les matériaux utilisés, l’état général de votre façade, les dégradations subies et les raisons qui vous poussent à procéder au ravalement. Par ce diagnostic, il va pouvoir définir par exemple, si un simple nettoyage de votre façade est suffisant ou s’il faut procéder à la rénovation complète de celle-ci.

Un nettoyage de façade peut-il suffire ?

Le nettoyage de la façade est le préalable à tous les travaux de peinture ou de ravalement. Il arrive cependant qu’il suffise à redonner un aspect satisfaisant à la maison ou à l’immeuble. Les différents procédés de nettoyage de façade permettent en effet d’obtenir des résultats probants sur tous les matériaux courants.
Il est ainsi possible de procéder aux travaux suivants :

  • Gommage ou hydrogommage par projection de matière non abrasive
  • Sablage avec matière abrasive
  • Ponçage, légèrement destructeur, adapté aux petites surfaces
  • Nettoyage à l’eau sous pression
  • Nettoyage chimique

Retrouvez l’ensemble de ces procédés sur notre page dédiée au nettoyage de façade.

Le traitement de façade : quand faut-il le réaliser ?

Après intervention sur les fissures éventuelles et réfection des joints, elle va consister à nettoyer la façade à l’aide de produits spéciaux et de peintures chargés d’éliminer les traces de la météo, de la pollution ou de l’humidité. Ces techniques sont notamment adaptées pour les problèmes suivants:

  • éliminer les mousses, les algues et les lichens.
  • traitement des problèmes d’humidité
  • traitement de la carbonnatation du béton

La façade retrouve ainsi sa jeunesse, avec des surfaces mieux armées pour résister aux intempéries et aux variations de température. L’opération n’implique pas de travaux de maçonnerie, elle est donc rapide et économique à mettre en œuvre. Découvrez plus en détails les enjeux et les méthodes associés au traitement de façade.

Avez-vous pensé au bardage pour vos façades ?

Autre possibilité intéressante : le bardage, qui consiste à parer vos murs d’un revêtement choisi à la fois pour ses propriétés isolantes, son coût et son aspect esthétique. Le recours au bardage est particulièrement indiqué pour une rénovation esthétique radicale et rapide. Il peut aussi accompagner une isolation thermique extérieure.
Différents matériaux se prêtent au bardage de façade :

  • Le bois brut,
  • Le bois reconstitué ou composite,
  • Le PVC
  • Le métal.

Ici, votre choix dépendra des propriétés recherchées en matière d’isolation thermique et de protection contre l’humidité, ainsi que de votre voisinage et des éventuelles contraintes esthétiques, notamment si votre maison appartient à un lotissement.