Project Description

Enduit à la chaux de façade épongé feutré

Ils ont une excellente résistance dans le temps, sèchent à l’air et sont donc assez longs à faire leur carbonatation.
Composés de liant (chaux aérienne*), de sable de rivière et de sable argileux de carrière (ou de sable à lapin) et d’eau, ils donnent aux enduits une coloration dans la masse propres aux caractères du terroir. Leur souplesse permet aux murs de laisser se produire les échanges hygrométriques et d’obtenir une bonne protection contre l’humidité.
Dans l’architecture rurale ou urbaine, si le mur d’une habitation n’est pas constitué de pierres de taille bien appareillées, il est traité en enduit, signe d’une construction soignée, de qualité, pour un bâtiment à usage noble (l’habitation). C’est pourquoi on le rencontre plus rarement sur les constructions secondaires rurales, granges, étables … où le moellon rejointoyé en apparent est de mise, car plus économique et correspond à une hiérarchie dans la valeur attribuée aux bâtiments ruraux.