Comment nettoyer sa toiture?

Avec le temps et si vous avez la chance de disposer d’un peu de verdure autour de votre maison, vous avez surement constaté l’apparition de mousse sur votre toit. Hormis la mousse, vous avez peu être également constaté l’apparition de trace noire dues à la suie ou à la fumée si vous utilisez une solution de chauffage au bois. La pluie ne sera d’aucune aide pour nettoyer votre toit. Une toiture c’est comme une voiture, ça nécessite un bon nettoyage de temps en temps.

Étapes pour nettoyer une toiture

Voici les étapes à suivre pour nettoyer une toiture :

Nettoyer la toiture au nettoyeur haute pression de type Karcher pour enlever les saletés et mousses tenaces
Appliquer un produit de toiture anti-mousse sur le toit
Appliquer un traitement hydrofuge pour imperméabiliser la couverture
Si la toiture en à besoin : réimperméabilisation avec une peinture de toiture
Nettoyer les gouttières (les feuilles mortes et mousses pourraient obstruer l’écoulement des eaux de pluie)

Nettoyer sa toiture au Karcher : bonne ou mauvaise idée?

Le nettoyage au karcher est une tâche assez délicate surtout sur un toit en tuile. En effet le jet du karcher peut très vite abîmer les tuiles. Si vous utilisez un karcher, assurez-vous de laisser une bonne distance et d’attaquer les tuiles de façon à ce que l’eau s’écoule vers le bas.

Le nettoyage à haute pression peut très vite endommager votre toiture. Il en est d’autant plus vrai pour un toit avec des tuiles en terre cuite et une mousse épaisse. Le risque d’abîmer la tuile ou de la rendre poreuse est donc élevé. De même l’ardoise est également fragile et une toiture en ardoise peut être endommagée par un jet à haute pression.

Rappelons également qu’un simple coup de karcher sur votre toit aura un effet ponctuel sur l’aspect de la toiture, mais ne protégera en rien de la réapparition de la mousse.

Cependant avec un maniement agile, le karcher peut s’avérer utile pour les toitures les plus sales avec par la suite un traitement afin d’éviter la réapparition de mousse.

Le nettoyage à la brosse et à la javel pour une toiture

Là encore la technique est assez mitigée. La javel va vous permettre en effet de faire disparaître la mousse de la toiture de manière efficace mais l’application de ce produit n’est pas sans conséquence. La javel peut attaquer votre matériau de toiture, surtout si celui-ci est de nature fragile. La javel peut rendre les tuiles poreuses. De plus l’évacuation d’un tel produit chimique dans les gouttières est dangereuse. Si vos gouttières évacuent l’eau dans vos canalisations, ce n’est pas un très beau geste pour l’écologie et si la javel entre en contact avec le sol de votre jardin vous risquez d’abîmer votre gazon.

Conclusion si vous optez pour un nettoyage du toit à la brosse mieux vaut choisir un produit neutre adapté à l’entretien des toitures.

Anti mousse et hydrofuge : comment choisir son produit d’entretien pour une toiture?

Si vous appliquez une solution anti mousse et un traitement hydrofuge vous aurez la garantie d’assurer un toit sans mousse pendant un bon moment et votre toit sera protégé contre l’humidité et l’effet de porosité.

Reste à choisir le bon produit ou la bonne combinaison pour votre toit.

Les produits anti-mousses

Les produits anti mousse ne se valent pas tous, aussi bien au niveau du prix que du procédé. Alors que certains produits s’appliquent sur le toit et exige ensuite un rinçage, d’autres s’appliquent sans rinçage. C’est le cas d’un anti-mousse à action lente qui agit sur votre toit sans avoir besoin d’utiliser un karcher ou un jet d’eau pour le nettoyage. L’action ne sera pas immédiate mais avec l’effet de la pluie, la mousse disparaîtra progressivement de votre toiture.

A noter que pour cette solution comme pour toutes les solutions de traitement de votre toit, il faut éviter un maximum d’effectuer l’entretien en période pluvieuse. Assurez vous de disposer de deux ou trois jours sans pluie pour effectuer votre traitement. De même évitez les grosses chaleurs, une partie du produit risque de vite s’évaporer et les conditions de travail seront pénibles.

Les solutions hydrofuges

Le produit hydrofuge sert de traitement anti humidité. Il permettra de lutter contre les infiltrations d’eau et les problèmes d’humidité que certaines toitures peuvent rencontrer.

La solution hydrofuge s’applique à la brosse ou par pulvérisations. Plusieurs couches doivent être appliquées à la surface à traiter. Le matériau de toiture traité va absorber le produit. Il faut donc veiller à ce que le matériau votre toiture puisse encaisser ce traitement.

Certaines tuiles sont trop fragiles pour ce genre de traitement et le produit risque de provoquer un effet de porosité. Le mieux reste donc encore de suivre les conseils de votre artisan couvreur ou du vendeur en magasin.

A ce sujet faites attention à l’anti mousse que vous achetez. Certains anti mousses font 2 en 1 et incluent un hydrofuge. Ce type de produit 2 en 1 peut donc être recommandé dans certains cas mais pas dans d’autres.

En ce qui concerne le choix du produit, difficile de vous donner un nom de produit ou une solution en particulier. Le mieux reste de faire confiance à votre artisan couvreur qui prendra la bonne décision selon votre toit. Si vous effectuez le nettoyage de votre toiture vous-même, demandez des conseils en magasin.

Nettoyer les traces noires sur une toiture

Il y a peut être la présence de traces noires sur votre toit dues à une évacuation ou une sortie de cheminée. Ces traces sont difficiles à enlever. Dans certains cas le karcher fera l’affaire. Dans d’autres, il vous faudra des produits spécialement adaptés pour ce type de cas.

Le cuivre contre la mousse des toitures

Autre solution peu connue du grand public pour l’entretien de votre toiture : le cuivre.

En posant des fils de cuivre tendus au ras des tuiles, tout en haut de la toiture, on évite le retour des mousses et du lichen. L’eau de pluie oxyde le cuivre, cette oxydation qui émane du cuivre est une arme redoutable pour prévenir l’apparition de mousse ou de lichen.

Certaines toitures ne pourront pas être protégées par le cuivre seul. En effet certaines formes de tuile empêchent l’efficacité de ce traitement. Là aussi le mieux reste d’avoir l’avis d’un expert selon votre toit. De même pour la pose, elle est très délicate et nécessite un vrai savoir faire.

Rappelons que le cuivre prévient l’apparition de mousse mais votre toiture devra être tout de même être nettoyer auparavant. Si vous appliquez des fils de cuivre sur votre toit, il faudra les changer tous les 5 ans. Attention, le cuivre se marie très mal avec le zinc et peut l’endommager.

Nettoyer sa toiture soi même : bonne ou mauvaise idée ?

Vous pouvez effectuer le nettoyage et l’entretien de votre toiture vous-même. Mais vous devez absolument bien assurer votre sécurité. Les produits d’entretien peuvent dégager des odeurs fortes et susceptibles de vous étourdir. Assurez vous donc d’utiliser un masque en cas d’application. Pour votre stabilité, évitez que votre toiture soit humide pour commencer le travail . De même si les conditions climatiques ne sont pas idéales. Et en cas de vent, il vaut mieux reporter le chantier.

Pour ce qui est du matériel de sécurité indispensable à tous les travaux de toiture nous vous invitons à lire l’article qui détaille les règles de sécurité pour une intervention sur une toiture et le matériel dont vous devez disposer.

Vous pouvez donc effectuer ces travaux seul mais vous devez de vous soucier du respect des règles de sécurité.

Veillez également à protéger votre gouttière avec un bouchon pour éviter de la boucher avec une grosse quantité de mousse et de débris projetés lors du nettoyage de la toiture. Lors du nettoyage d’un toit, vous risquez de salir également vos murs. Vous devez donc faire preuve d’application ou prévoir un lavage des murs et des surfaces entourant la maison dans la foulée.

D’ailleurs au sujet des gouttières, vous trouverez dans l’article suivant plus d’information sur le nettoyage de gouttière et les méthodes à utiliser pour son entretien